Drame·Reportage·Roman·Témoignage

Quand le pardon transcende la tragédie – Les amish et la grâce de Donald Kraybill, Steven Nolt, David Weaver-Zercher

Quand le pardon transcende la tragédie – Les amish et la grâce de Donald Kraybill, Steven Nolt, David Weaver-Zercher

71C9mA11mvL

Résumé : Lundi 2 octobre 2006. Un homme s’introduit dans l’école amish de Nickel Mines, en Pennsylvanie, et tire froidement sur dix fillettes âgées de 6 à 13 ans : cinq meurent et les cinq autres sont très grièvement blessées. Quand le pardon transcende la tragédie raconte l’histoire incroyable de la réaction de la communauté amish à cette terrible tuerie, l’histoire d un pardon inattendu qui bouleversa le monde entier. Quand il est question des amish, on s’en tient souvent aux clichés et autres images pittoresques : ce sont des personnes attachées à un passé révolu, qui refusent les technologies modernes, se déplacent en chariots, portent la barbe et des chapeaux. Mais il y a beaucoup plus à apprendre d’eux, comme nous le fait découvrir ce récit de la tragédie de Nickel Mines et de leur réaction à ce drame. Le pardon collectif et offert sans condition par la communauté amish au tueur et à sa famille étonnante attitude empreinte d’amour et de compassion nous donne un aperçu de ce que sont les amish et de la manière dont ils vivent leur foi. Ce livre examine les nombreuses questions que soulève cet événement à propos des convictions religieuses qui ont conduit les amish à pardonner si rapidement. Dans un monde où les religions engendrent souvent violence et vengeance, le pardon inattendu des amish nous amène à réfléchir sur nos convictions et motivations profondes en la matière et vient nous interroger sur nos propres réactions, sentiments et comportements lorsqu on nous fait du tort ou face à la violence en général.

Mon avis : un livre qui relate entièrement la tragédie qui s’est jouée lors de cette journée et tout ce qui s’est passé ensuite. Tout démarre par une fusillade dans une école Amish, on y découvre toutes les réactions des Amish et non-Amish, de toute l’aide que cette communauté a eu entre elle et l’aide qu’elle a eu de l’extérieure pour faire fasse à ce drame. On assiste aussi à ce que l’on ne pourrait peut-être pas accorder au tueur, le pardon des Amish à sa famille qu’ils considèrent tout autant comme victime qu’eux car ils perdent un père et un mari.

Le film Amish Grace (2010) est tout aussi poignant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s